The conjuring, de James Wan (2013)

Cinéma

Conjuring : Les Dossiers Warren ou La Conjuration au Québec (The Conjuring) est un film d’horreur américain réalisé par James Wan, sorti en 2013. Il est inspiré d’une histoire qui serait arrivée aux chasseurs de fantôme Ed et Lorraine Warren dans les années 1970. Le film obtient un succès inattendu au cours de l’été 2013 ; une suite et trois spin-offs sont annoncés, dont le premier, Annabelle, est sorti en 2014.

Les Warren sont un célèbre couple de parapsychologues (ou « chasseurs de démons ») composé du démonologue Ed Warren et de la médium Lorraine Warren. Très actif dans les années 1960 et 1970, le couple est intervenu dans plus de 4 000 affaires touchant à la parapsychologie, mais l’un de ces dossiers a bien failli être le dernier.

Au début des années 1970, les Warren sont publiquement reconnus pour leur expertise en parapsychologie. Leur maison du Connecticut témoigne de leur activité, puisqu’elle rassemble dans une pièce verrouillée l’ensemble des objets qu’ils jugent responsables des phénomènes de hantise. Ces affaires sont chacune des épreuves très dures, à tel point qu’ils sont sur le point d’y mettre un terme, et de se consacrer à l’écriture.

Peu de temps après, en novembre 1971, la famille Perron : Roger, Carolyn, et leurs cinq filles, emménagent dans une maison isolée du Rhode Island. La nouvelle maison bien qu’un peu vétuste semble parfaite pour leur famille nombreuse. Pourtant, peu de temps après, leur chien décède brutalement et sans raison apparente. Des bruits de coups se font entendre dans la maison et leur fille, Cynthia, est victime de violentes crises de somnambulisme. Le couple découvre également un passage qui descend à la cave, mais qui pour une raison inconnue a été condamné par les précédents propriétaires.

Ainsi, chaque nuit à 3 h 7 du matin, les événements paranormaux se déchaînent et sont bientôt si terrifiants que Carolyn appelle à l’aide les époux Warren. Devant l’ampleur des phénomènes, ceux-ci acceptent d’aider la famille Perron et placent rapidement la maison sous étroite surveillance. Après quelques visites, les visions de Lorraine lui révèlent que l’origine du mal vient d’une sorcière qui aurait pratiqué des rituels sataniques il y a plus d’un siècle dans cette maison et qui, après avoir sacrifié son enfant, se serait pendue à un arbre. C’est l’esprit de cette sorcière qui s’est ensuite accroché à la famille Perron pour progressivement s’emparer d’eux.

Confrontés à des manifestations de plus en plus violentes, les Warren font bientôt appel à l’Église qui ne peut, pour des raisons confessionnelles, leur apporter son aide dans l’immédiat. Menacés dans leur propre maison par l’intermédiaire des objets hantés qu’ils y ont entreposés (notamment une fausse poupée, Annabelle), ils sont forcés de tenter un exorcisme sur Carolyn, après que celle-ci s’est fait posséder par la sorcière. Sur le point de sacrifier son enfant comme la sorcière plusieurs décennies auparavant, elle est arrêtée juste à temps par les Warren et par son mari. Une lutte acharnée s’engage alors face au démon.

Mon Avis : Un film à classer dans « ça se regarde mais déjà vu surtout avec un final si décevant ». Amithyville avait en effet obtenu un meilleur blason, histoire moins bon enfant, plus sombre, plus tragique avec une issue sordide. Et même si la réalisation n’est pas si mal, que le film se regarde bien, il demeure juste une bonne distraction.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*