Tétrodotoxine, dans x-files, saison 2 épisode 15 « mystère vaudou » (Fresh bones)

Cinéma

Mystère vaudou (Fresh Bones) est le 15e épisode de la saison 2 de la série télévisée X-Files. Dans cet épisode, Mulder et Scully enquêtent dans un camp de réfugiés haïtiens où certains soldats ont trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses. Il a reçu un accueil mitigé de la critique.

À Folkstone, en Caroline du Nord, le soldat Jack McAlpin percute un arbre, sur lequel un vévé a été dessiné, au volant de sa voiture après avoir eu plusieurs hallucinations. L’armée conclut à un suicide, le deuxième en peu de temps chez des soldats stationnés dans un camp de réfugiés haïtiens, mais la femme de McAlpin demande au FBI d’ouvrir une enquête. Elle affirme à Mulder et Scully que ces deux prétendus suicides sont liés à des pratiques vaudou.

En voulant pratiquer une autopsie du corps, Scully découvre qu’il a été remplacé par celui d’un chien. Pendant ce temps, Mulder rend visite à Pierre Beauvais, un réfugié détenu en prison car le colonel Wharton, responsable du camp, le considère comme responsable d’une émeute ayant provoqué la mort d’un enfant, mais il n’en tire que des mises en grade cryptiques. Alors qu’ils sont sur la route, Mulder et Scully trouvent McAlpin en train d’errer et ne se souvenant pas de ce qui lui est arrivé. Mulder pense que le soldat est devenu un zombie, et les deux agents se rendent au cimetière pour faire exhumer le corps du deuxième soldat mais ce dernier a déjà été déterré. Ils trouvent dans le cimetière un jeune garçon, Chester Bonaparte, qui vend des ingrédients à Beauvais.

Plus tard, le soldat Dunham approche Mulder pour lui confier que le colonel Wharton inflige des mauvais traitements aux réfugiés. Le colonel nie ces accusations mais essaie plus tard d’arracher des secrets à Beauvais et le fait battre à mort. Dans la nuit, Mulder rencontre Monsieur X, qui l’informe que l’accès au camp va très bientôt être restreint aux seuls militaires. Scully trouve le corps de Dunham dans une baignoire, et Mulder arrête McAlpin, qui rôdait dans les alentours. Bien qu’il ne garde aucun souvenir du meurtre, McAlpin signe des aveux mais Mulder pense qu’ils lui ont été extorqués par Wharton. La femme de McAlpin donne ensuite à Mulder une photographie que lui avait confié Dunham un peu avant sa mort et qui représente Beauvais et Wharton posant côte-à-côte à Haïti.

Mulder et Scully s’introduisent dans le bureau de Wharton et y découvrent que les soldats morts s’apprêtaient à témoigner des sévices infligés par le colonel aux réfugiés. Cherchant le corps de Beauvais, ils retournent ensuite au cimetière, où Wharton conduit une cérémonie vaudou au-dessus de son cercueil. Scully a une hallucination dans laquelle elle est étranglée mais un charme offert par Chester l’aide à retrouver ses sens. Pendant ce temps, Mulder subit les assauts magiques de Wharton avant d’être sauvé par l’intervention de Beauvais, revenu d’entre les morts. Scully arrive alors et constate que Wharton et Beauvais sont morts tous les deux. Le lendemain, Mulder et Scully apprennent que Chester Bonaparte était le nom du garçon tué lors de l’émeute. Wharton se réveille dans son cercueil et est enterré vivant.

Selon Mulder, les pratiquants du vaudou utilisent la Tétrodotoxine pour transformer des personnes en esclaves pendant un temps donné. Avant de les ramener à la vie selon certaines rumeurs avec des décotions de plantes. Mulder et Scully sont confrontés à un symbole vaudou : le loco-miroir, croisement entre les deux mondes, là où chacun fait face à son « moi » véritable. C’est ce qu’explique Beauvais à Mulder et Scully quand il est encore vivant enfermé sous le contrôle de Wharton. Le soldat Mc Alpin aurait donc vu son lui véritable avant de s’échouer contre un arbre, perdu ainsi connaissance et ses souvenirs. Scully de même aurait affronté son elle véritable quand elle se trouve dans la voiture en attendant Mulder, ce dernier était parti arrêté Wharton. A la fin Beauvais revient à la vie pour charmer Wharton (ce qu’il fait qu’il sera enterré vivant) Scully parvient à attraper la protection de Chester Bonaparte et est ainsi sauvée de façon mystérieuse.  On peut donc supposer que l’intervention de Beauvais transforme Wharton en zombie, Tout comme le soldat Mc Alpin qui avait perdu ses moyens.

Autre dernier point important Beauvais à la fin appelle Wharton « papa Lwa » :

Les Lwas ou Loas (/lwa/, du français « les lois ») sont les esprits de la religion vaudou. On les appelle aussi « les Mystères » ou « les Invisibles ». Ils servent d’intermédiaires entre le Créateur (Bondye ou Bon Dieu) et les humains. Ils sont priés mais aussi honorés et servis en fonction de leurs goûts et attributs, au moyen de rites, de rythmes sacrés, de chansons, de danses, d’offrandes et autres services spécifiques. Les Lwas ne sont pas des divinités en elles-mêmes, ce sont des intermédiaires avec un Dieu lointain et indifférent.

Loco ou Loko est un lwa, un esprit du vaudou, patron des guérisseurs et des plantes.

On trouve aussi cette graphie, Loko, et ces différents nom : Loco Atissou, Loco Atissougwe, Papa Loco, Azagon Loco, Loco Miwa (miroir), Loco Dayifre, Loco Mayifado.

Traditional Papa Legba Veve

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*