Massacre à la tronçonneuse par Tobe Hooper (1982)

Cinéma

Massacre à la tronçonneuse ou Massacre à la scie au Québec (The Texas Chain Saw Massacre) est un film d’horreur américain réalisé par Tobe Hooper, sorti en 1974.

Jeunes et insouciants, cinq amis, Sally, son frère handicapé Franklin, Jerry, Kirk et Pam, traversent le Texas à bord d’un minibus. Ils s’aperçoivent bien vite qu’ils sont entrés dans un territoire étrange et malsain, à l’image d’un vagabond qu’ils ont pris en stop, un jeune homme au visage plein de stigmates, vicieux, et en proie à des obsessions morbides. Ce dernier ne tarde pas à se faire menaçant mais les cinq amis parviennent à s’en débarrasser. Peu de temps après, ils s’arrêtent pour faire le plein d’essence dans une station-service. Les cuves étant vides, ils poursuivent vers la maison d’enfance de Sally et Franklin. Kirk et Pam, partis se baigner, aperçoivent une vieille ferme isolée aux alentours, et décident de s’y aventurer afin d’acheter de l’essence aux propriétaires. Lorsqu’ils tentent de pénétrer à l’intérieur, un type masqué surgit et tue Kirk en lui fracassant le crâne d’un coup de marteau puis, il s’en prend à Pam qu’il empale sur un croc de boucher et place dans un congélateur. Jerry, parti à leur recherche, est lui aussi frappé à la tête avec un marteau. Il ne reste alors plus que deux survivants, et la nuit commence à tomber.

Franklin et Sally, restés seuls avec le minibus mais sans les clefs de contacts, décident de partir à la recherche de leurs compagnons. Le type à la tronçonneuse s’abat subitement sur eux : après une attaque sévère où Franklin est découpé à la tronçonneuse, la dernière survivante, Sally (Marilyn Burns), s’enfuit en courant vers la station service. Elle tombera alors sur une débauche de folie épouvantable…

Autour du film

– Le personnage de Leatherface s’inspire d’Ed Gein, un profanateur de tombes et tueur de femmes, de Plainfield dans le Wisconsin en 1957. Quand Gein a été finalement capturé en 1957, les restes de quinze femmes ont été trouvés dans sa maison.
– Le film a obtenu le prix de la critique au Festival international du film fantastique d’Avoriaz 1976. Censuré, le film est sorti en Finlande en novembre 1996 ainsi qu’au Royaume-Uni en avril 1999. La commission de contrôle interdit aussi la sortie de ce film en France après une semaine d’exploitation en salle en 1974 et ce n’est qu’en mai 1982 que l’interdiction fut levée, le film est sorti dans sa version intégrale huit ans après sa réalisation avec une interdiction aux moins de 18 ans, accompagnée d’un avertissement. Les Britanniques auront attendu près d’un quart de siècle avant de pouvoir regarder Massacre à la tronçonneuse sur grand écran. Rejeté par la censure en 1975, ce classique de l’horreur est sorti le 9 avril 1999 dans les cinémas du Royaume-Uni. Le British Board of Film Classification a finalement autorisé la diffusion du film, qui reste interdit aux moins de 18 ans.

Mon avis : Glauque et macabre, massacre à la tronçonneuse se veut violent psychologiquement et sous les effets des actes de torture. Son interdiction au cinéma ou à un public restreint est justifié : l’histoire reprend en effet assez fidèlement les actes du tueur en série Ed Gein, à une différence prêt : les victimes d’écorchement puis de démembrements ont étés en principe des cadavres de cimetière non des victimes tuées de sang froid même si selon les faits, des traces de meurtre de sang froid ont été trouvées sur les lieux du crime comme la tête d’une des victimes.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*