La pierre de Dashka ou pierre du créateur

Para Archeologos

La pierre de Dashka, aussi dite « carte du créateur », est une pierre qui représenterait une carte de la Sibérie telle qu’elle était il y a 120 millions d’années. Elle aurait été découverte en 1999 par l’équipe du docteur Alexandre Chuvyrov, de l’Université de Bachkirie, lors d’un programme d’étude sur les migrations chinoises en Sibérie. Cette pierre témoignerait de la présence d’une civilisation techniquement avancée sur Terre au Crétacé inférieur. La seule source concernant cette découverte est un article paru dans le quotidien russe La Pravda le 30 avril 2002.

L’article de la Pravda

Selon l’article de la Pravda du 30 avril 2002, l’équipe du docteur Alexandre Chuvyrov aurait découvert en 1999, sur une pierre, une carte représentant la Sibérie en trois dimensions. Cette pierre pèserait approximativement une tonne pour 1,48 mètre de hauteur sur 1,06 mètre de large, et serait composée de trois couches. Selon les études réalisées, elle serait d’origine artificielle (outils de haute précision inconnus, excluant la taille) et « représenterait très précisément la région de la Bachkirie d’il y a 120 millions d’années » mais avec des systèmes d’irrigation très développés, qui tendrait à attribuer à l’actuelle rivière Balaya une origine artificielle. Toujours selon cet article, des éléments de la pierre de Dashka auraient été étudiés par le Centre de Cartographie Historique du Wisconsin, qui en aurait notamment conclu que seuls des relevés aériens auraient permis le traçage de cette carte.

Polémiques et doutes concernant l’interprétation de la découverte

Absence de référentiel de comparaison

Les critiques de cet article (qui rappellent l’adage soviétique selon lequel il n’y a pas de pravda dans les « Izvestia » et pas d’izvestia dans la « Pravda », izvestia voulant dire « nouvelles », et pravda : « vérité ») rappellent à son auteur qu’il n’y a aucun moyen de savoir à quoi ressemblait précisément la région il y a 120 millions d’années, et que par conséquent l’expression « très précisément » utilisée dans l’article n’a pas de sens.

Compétence d’Alexandre Chuvyrov en archéologie

Le site de l’Université de la République Russe de Bachkirie indique qu’Alexandre Chuvyrov est docteur en physique et sciences mathématiques. Il ne semble pas avoir de doctorat dans un domaine lié à l’Histoire ou à l’archéologie. Il dirige actuellement la faculté de physique technique. Ses travaux de recherche portent notamment sur les matériaux (cristaux, métaux, verre anti-radiations) et la physique appliquée. Son étude de la carte du créateur est apparemment sa seule publication dans le domaine de l’Histoire.

Doutes concernant le Centre de Cartographie Historique du Wisconsin

Le centre en question ne semble pas exister (aucun Centre of Historical Cartography dans le Wisconsin). On peut penser qu’il s’agit d’une mauvaise traduction, car il existe un History of cartography project (projet d’Histoire de la cartographie) au sein du département de géographie de l’Université du Wisconsin à Madison. Néanmoins, aucune mention de la pierre ou d’Alexandre Chuvyrov n’y est faite.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*