jeu vidéo Resident evil (ou Biohazard) par le studio Capcom (depuis 1996)

Jeux vidéos

Resident Evil, au Japon Bio Hazard (バイオハザード, Baio Hazādo), est un jeu vidéo d’action-aventure de type survival horror, développé et édité en 1996 par Capcom sur PlayStation puis en 1997 sur Saturn et Windows. En 1997, Capcom édite également Resident Evil: Director’s Cut, une version non-censurée destinée à la PlayStation qui se différencie notamment par plusieurs modifications des scènes de jeu.

Un remake sort sur GameCube en 2002. En 2006, Resident Evil est porté sur Nintendo DS sous le nom Resident Evil: Deadly Silence. Cette dernière version comporte deux modes de jeu, l’un fidèle à la version console de salon, l’autre appelé « mode Renaissance », qui exploite l’écran tactile de la console portable.

Une version HD du remake sur GameCube est sortie en janvier 2015 sur PS4, PS3, Xbox One, Xbox 360 et PC. Une compilation nommée Resident Evil Origins Collection, comprenant aussi la version HD de Resident Evil 0, est sortie en janvier 2016 sur PS4 et Xbox One.

 

En mai 1998, d’étranges événements se produisent dans les montagnes d’Arklay entourant la petite ville de Raccoon City : de nombreuses personnes sont portées disparues et le corps déchiqueté d’une jeune randonneuse est retrouvé au bord d’une rivière. Les forces de police pensent d’abord avoir affaire à une meute de chiens sauvages ou à de très gros prédateurs, comme des ours ou des pumas. Mais les meurtres se succèdent et les enquêteurs découvrent des traces de cannibalisme sur les corps ; la présence éventuelle d’une secte cachée dans l’immense forêt entourant la cité est alors envisagée.

En juillet 1998, les autorités font intervenir les membres de l’équipe Bravo des S.T.A.R.S. (Special Tactics And Rescue Service), une unité d’élite spécialisée dans les interventions périlleuses. Mais les communications avec cette équipe sont soudainement coupées. Albert Wesker, capitaine de l’équipe Alpha des STARS de Raccoon City, décide de mener l’enquête avec son groupe. Ceux-ci découvrent l’hélicoptère de l’équipe Bravo écrasé au sol et, quelques instants plus tard, se font attaquer par d’horribles molosses : Joseph Frost est dévoré vivant par ces Cerbères ; Brad Vickers, le pilote de l’hélicoptère de l’équipe Alpha, panique et s’enfuit avec son appareil ; et les autres survivants doivent se réfugier dans un mystérieux manoir situé non loin de là…

À partir de ce moment, les événements et les fins diffèrent en fonction du personnage qu’incarne le joueur (Chris Redfield ou Jill Valentine) et des choix qu’il fait en cours de partie. En substance, l’étrange manoir s’avère être un centre de recherche ultra-secret spécialisé dans les armes biologiques possédé par une entreprise appelée Umbrella Corporation. Mais un « incident » est survenu… Umbrella a donc infiltré l’équipe des STARS avec l’un de ses agents et lui a ordonné de détruire toutes les preuves des travaux.

Les Zombies

À quelques kilomètres de Raccoon City existe un manoir où des scientifiques de Umbrella Corporation travaillent. Ils y font des tests pour créer un procédé biologique permettant de créer des armes biologiques plus résistantes aux balles, plus intelligentes et plus endurantes. En clair, Umbrella veut transformer un organisme vivant en arme de combat. Les recherches se poursuivent pendant plusieurs mois, jusqu’au jour où survient un accident, le docteur James Marcus, fondateur de Umbrella Corporation, trahi par ses collaborateurs, voulut se venger de la firme. Tous les habitants du manoir sont infectés et subissent peu à peu les conséquences de cette exposition au produit inachevé en devenant des êtres dépourvus de pensées ou de logique et agissant selon leur seul et unique instinct primaire: le besoin de manger. L’équipe Bravo des S.T.A.R.S. de Raccoon City arrive en reconnaissance par hélicoptère, mais le contact est soudainement perdu. C’est alors qu’intervient l’équipe Alpha, dont les membres font face à des chiens enragés, et le pilote les abandonne au fin fond de la forêt attenante au manoir…

Les personnages se retrouvent alors coincés dans ce manoir obscur, et déjà, un membre de l’équipe disparaît. Un coup de feu retentit dans le hall et le personnage (choisi en début de partie, accompagné ou non selon le choix précédent) doit rechercher l’origine du coup de feu. Le jeu démarre alors vraiment avec l’apparition du premier Zombie.

Avis membre jeuxvidéos.com :

C’est indescriptible pour ceux qui n’y ont jamais joué : Ce premier Resident Evil est tout d’abord surprenant par son ambiance que je n’ai retrouvé nul part ailleurs dans un autre jeux,cette ambiance,le jeux la doit en particulier à la vue du personnage,ce que je trouve vraiment SUPER,avec les changement de plan,on a vraiment l’impression de se croire dans un mauvais film d’horreur,elle est aussi dut à la solitude,tout seul dans des couloirs étroit,cela rajoute un sentiment d’oppression et il est rare de croiser des gens sympathique à par des zombies,des hunter,des chiens enragés…
Du coté du scenario,je l’ai trouvé vraiment prenant avec tout pleins de rebondissements concernant les persos du scenario,jill (c’est ma préférée) qui essaye désespérément de trouver une échappatoire,les graphismes sont magnifiques(pour l’époque)des décors superbement réalisé et les différentes fin disponible rajoute une pressions pour avoir la meilleur,et la bande son,elle est vraiment vraiment angoissante,en gros,c’est un jeux unique et à rejouer sur le playstation store de la psp (ou en abandonware)

 

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*