« 28 jours plus tard » de Danny Boyle (2003)

Cinéma

28 jours plus tard (28 Days Later…) est un film d’horreur et de science-fiction post-apocalyptique britannique réalisé par Danny Boyle et écrit par Alex Garland, sorti en 2002.

Un commando de défenseurs des animaux se rend dans un laboratoire afin d’en délivrer des singes soumis à d’étranges expériences sur la violence. Malgré les mises en garde d’un scientifique sur la virulence du virus de la rage qu’on leur a injecté, le commando libère un des singes, mais celui-ci, littéralement fou furieux, leur saute aussitôt dessus et les membres du commando sont tous contaminés. Vingt-huit jours plus tard, Jim (qui était dans le coma) se réveille à l’hôpital St Thomas dans la ville de Londres d’où les habitants ont tous disparu.

Jim quitte l’hôpital et parcourt les rues d’une ville totalement désertée. Il entre dans une église et y découvre un macabre spectacle de corps entassés. Il attire alors sur lui l’attention de gens à l’étrange regard rouge et fixe qui se mettent à le poursuivre. Il reçoit l’aide inespérée de deux personnes qui l’emmènent dans leur refuge. Ces deux personnes, Marc et Selena, se présentent comme deux survivants d’une catastrophe : une maladie qui s’est répandue à une vitesse incroyable sur le territoire, a causé un exode massif des populations, et finalement la mise en quarantaine de tout le pays. Quelques survivants isolés échappent encore à ceux qu’ils appellent les « contaminés » (des gens infectés par le virus de la « fureur »).

Dès le lendemain, Jim insiste pour se rendre à la maison de ses parents, et découvre qu’ils se sont donné la mort pour ne pas être eux-mêmes contaminés. Les trois survivants s’apprêtent à passer la nuit dans la maison mais des contaminés surgissent et les attaquent. Marc est mordu au bras, et est aussitôt tué par Selena avant qu’il ne se transforme.

Jim et Selena quittent la maison et sont attirés par des lumières venant d’un balcon dans un immeuble. À nouveau poursuivis par des contaminés, ils ne doivent leur salut qu’à Frank, un chauffeur de taxi habitant les lieux qui repousse les contaminés. Frank accueille avec joie Jim et Selena. Les ressources venant à manquer, le petit groupe formé par Jim, Selena, Frank et sa fille Hannah décide de quitter Londres en voiture. En effet, Frank a capté un message radio informant les survivants que la solution à la contamination se trouve dans une base près de Manchester. Ils manquent de se faire rattraper par les contaminés dans un tunnel avant de s’échapper in extremis.

À proximité de Manchester, ravagée par un terrible incendie, le petit groupe tombe sur un barrage routier où de terribles affrontements ont eu lieu. Alors que chacun explore les alentours, Frank reçoit une goutte de sang d’un des morts dans l’œil. Au moment où Frank est contaminé par la fureur, des soldats surgissent et l’abattent. Les trois survivants sont emmenés dans un château à proximité où s’est retranchée une petite troupe. Sous le commandement du major West, ceux-ci prétendent repartir de zéro et représenter un nouveau départ de la civilisation. Le major est en effet convaincu que les contaminés, n’ayant aucune intelligence, finiront par mourir de faim.

Mais Jim finit par comprendre au cours d’une conversation avec le major que rien ne permet de penser que la civilisation pourra se relever. Le major lui révèle alors que ce qui fait tenir ses hommes, c’est la promesse de femmes que le petit groupe leur a en effet procurées. Tentant de s’enfuir avec Hannah et Selena, Jim est aussitôt neutralisé par les hommes du major West et emmené pour être fusillé avec l’un d’entre eux qui avait pris leur défense. Mais les deux soldats chargés de les exécuter se disputent entre eux et Jim profite de leur distraction pour franchir le mur d’enceinte du château. Ses poursuivants, le croyant perdu avec tous les contaminés traînant dans les alentours, abandonnent la poursuite.

Lorsque retentit au loin la sirène du barrage routier, les soldats comprennent que Jim a survécu et le major West décide de s’y rendre, accompagné d’un soldat. Jim leur tend une embuscade et tue le soldat. Selena et Hannah sont sur le point d’être violées mais Jim libère le soldat contaminé que les autres maintenaient en laisse pour l’étudier, et celui-ci sème la panique dans le château. Le contaminé transmet le virus à un soldat et une réaction en chaîne démarre alors tandis que Jim, gravement blessé, libère Hannah et Selena. Les trois survivants réussissent à quitter le château non sans avoir auparavant laissé le major West se faire attraper par ses propres hommes.

Le film se conclut quelques semaines plus tard alors que le petit groupe s’est réfugié dans une maison loin de tout. Un avion militaire passe au-dessus d’un contaminé mort de faim puis repère leur banderole géante.

Avis d’un auteur allociné : Il est pour moi le meilleur film de zombie, car il est bien plus qu’un film d’horreur, il est une aventure humaine à travers le chaos, la terreur. Les rues désertes, le besoin constant de se cacher, d’être discret, additionné au stress, à la fatigue, il est très réaliste. De plus, les zombies sont horribles, rapides, des bêtes. C’est un film vraiment génial, une immersion dans un monde perdu.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*